Les microplastiques plus qu’un constat, un danger pour tous.

La face cachée des bouteilles d’eau en plastique
11 octobre 2017
Des micro-plastiques dans nos eaux ? Un filtrage s’impose !
8 décembre 2017
Show all
 

Comment les micro-plastiques impactent toute la chaine alimentaire de notre planète ?

Après plusieurs études menées par différents groupes scientifiques, un constat alarmant est rapidement apparu, les micro-plastiques sont la cause de beaucoup de perturbations chez la faune.

Les résultats des campagnes effectués en 2010 et 2011 par l’expédition MED en méditerranée furent dévoilés. Accrochez-vous bien, ces résultats risquent de vous surprendre sur bien des égards. Bruno Dumontet (Responsable de l'expédition MED) explique : « Il était plus intéressant, pour nous scientifiques, de rester de manière régulière dans cette zone pour valider nos protocoles d'étude sur les déchets plastiques marins. Il s'agit de prélèvements réalisés en surface de plastiques microscopiques, de taille comprise entre 0,3 et 5 mm.

La majorité des plastiques retrouvés en mer proviennent de la fragmentation des emballages, charriés par les courants ». Selon les premières estimations la quantité moyenne de plastiques est entre 13.000 et 300.000 débris flottants par km2 en mer de Ligure. Imaginez donc, ce que cela représente en termes de micro-plastiques par rapport à ce nombre de déchets.
 
 
 
 

Dans quelle mesure les micro-plastiques impactent-ils la chaîne alimentaire ?


Des concentrations de polluants ont été trouvées en haut de la chaîne trophique des poissons, en particulier sur des thons. Le constat fût que les morceaux de plastiques sont donc capables d'être transférés à la faune sauvage et peuvent impacter les stocks de pêche.

Une étude récente de chercheurs de San Diego confirme que le plastique dérivant en mer se charge de toxines diverses puis contamine les animaux marins qui les ingèrent. Selon cette même étude, le taux de toxines augmenterait et se concentrerait de plus en plus au fur et à mesure que l'on remonte la chaîne alimentaire, jusqu'à atteindre l'Homme.

Ces polluants posent de nombreux problèmes sanitaires et écologiques car ils ont la propriété d'être des perturbateurs des systèmes hormonaux des animaux y compris l'Homme, avec comme conséquence la baisse des capacités de reproduction et des facultés immunitaires.

De par ses composants, le plastique pollue l’environnement et est nocif pour l’Homme et la faune. Plus les particules plastiques sont petites, plus elles sont dangereuses, et figurez-vous que l’on en trouve actuellement partout, dans les cosmétiques, les vêtements, et même dans certains produits alimentaires !

Les études à ce propos sont récentes, dernièrement une étude a mit en évidence les dommages cérébraux et troubles du comportement chez les poissons induits par les microplastiques de plastique fournies par la chaîne alimentaire....

N’oubliez pas, les micro-plastiques ne sont pas une fatalité, nous sommes capables de réduire l’impact qu’ils représentent tout autour de nous. Le tri c’est agir avant tout chez soi !