Laboratoire citoyen

468 prélèvements analysés

766 participants

54 structures impliquées

Associations, EEDD, établissements scolaires, Syndicats Mixtes, Parcs, Fédérations, Institutions,…

Comment notre laboratoire citoyen fonctionne-t-il ?

Il permet à tous, que l’on soit sportifs, animateurs, pêcheurs, étudiants, promeneurs sensibles à la problématique des déchets en rivière, kayakistes, etc, de faire des prélèvements de teneur microplastique en eaux douces.
Le fonctionnement est le suivant :

    • Une personne réalise un prélèvement microplastique proche de chez elle et nous le renvoie par voie postale suivant le guide d’utilisation ;
    • Une fois reçu, le point de prélèvement est compilé dans la base de données, et l’échantillon analysé ;
    • Les résultats sont mis en ligne : les données ainsi obtenues sont libres de droits, il est donc possible de les partager, et sont directement visibles sur la carte !

Conditions d’utilisation

N’importe qui peut réaliser un prélèvement sur le territoire français métropolitain, en veillant à respecter ces quelques règles d’utilisation :

    • Maximum 6 prélèvements par an ;
    • Toute structure participante doit adhérer (adhésion « structure à 50 euros ») ;
    • Le mode opératoire doit être respecté et les données de courantologie sont obligatoires pour chaque prélèvement ;
    • 1 prélèvement = 1 questionnaire ! ;

Que faisons-nous à la réception d’un prélèvement ?

  1. Vérification des données fournies dans le questionnaire : emplacement GPS, du nom et du respect du protocole d’échantillonnage in situ***
  2. Enregistrement du point de prélèvement
  3. Envoi du prélèvement au laboratoire d’analyses, qui est averti et travaille sur un fichier commun
  4. Transmission des résultats ****

*** toute personne effectuant un prélèvement doit impérativement lire et accepter la charte d’utilisation afin d’assurer un relais d’informations optimal auprès de son propre réseau de bénévoles.

**** les délais de ces opérations peuvent prendre plusieurs semaines, selon la quantité et le contenu des échantillons.

Que faisons-nous avec les résultats ?

Ces chiffres sont d’une importance capitale pour la compréhension de la problématique des microplastiques en eaux douces. Grâce aux analyses réalisées en laboratoire, nous savons quel est le type de microplastique retrouvé et donc son origine. Ces résultats sont ensuite publiés, et permettent l’élaboration de préconisations de diminutions des rejets constatés sur les différents territoires.

La liste des rapports et études publiés est disponible sur notre site à la page Documentation.

Où envoyer son prélèvements une fois séché, noué et bien emballé ?

 

LA PAGAIE SAUVAGE

11, Allée de Glain

Elkarteen Extxea – Maison des Associations

64100 BAYONNE

 

 

 

*** Merci de citer adéquatement le BabyLegs dans vos réalisations ***

Accompagnement des structures

Le(s) prélèvement(s) que vous avez réalisé(s) et leur(s) résultat(s) s’inscrivent dans un projet que vous portez ? Vous souhaitez aller plus loin dans la démarche et participer à une collecte sur le moyen ou le long terme ?

Établissements scolaires, établissements publics, syndicats de rivières, parcs, associations… de nombreux projets impliquent la réalisation d’un ou de plusieurs prélèvement(s).

Si depuis janvier 2022 les structures doivent obligatoirement adhérer pour participer à la collecte, elles bénéficient aussi d’un accompagnement minium, avec la possibilité de souscrire à d’autres services proposés par l’association :

    • Des webinaires gratuits pour les agents, techniciens ou animateurs permettent de répondre à toutes les interrogations liées au protocole, et plus largement à la thématique des microplastiques ;
    • Des formations spécifiques ou des interventions publiques ciblées peuvent être organisées à la demande d’une ou plusieurs structure(s) ;
    • L’écriture et l’édition de rapports et de cartes à la demande et bien d’autres !
    • Tous les tarifs : ici.

Pour connaître les détails d’un accompagnement sur mesure : 

Ce projet bénéficie du soutien de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et de l’Agence de l’Eau Adour -Garonne