Laboratoire citoyen

Comment notre laboratoire citoyen fonctionne-t-il ?

Il permet à tous, que l’on soit sportifs, animateurs, pêcheurs, étudiants, promeneurs sensibles à la problématique des déchets en rivière, kayakistes, etc, de faire des prélèvements de teneur microplastique en eaux douces.
Le fonctionnement est le suivant :

    • Une personne réalise un prélèvement microplastique proche de chez elle et nous le renvoie par voie postale suivant le guide d’utilisation ;
    • Une fois reçu, le point de prélèvement est compilé dans la base de données, et l’échantillon analysé ;
    • Les résultats sont mis en ligne : les données ainsi obtenues sont libres de droit, il est donc possible de les partager, et sont directement visibles sur la carte !

Envie de faire un prélèvement ? Votre aide nous serait très précieuse !

Cliquez ici

Que faisons-nous à la réception d’un prélèvement ?

  1. Vérification des données fournies dans le questionnaire : emplacement GPS, du nom et du respect du protocole d’échantillonnage in situ****
  2. Enregistrement du point de prélèvement
  3. Envoi du prélèvement au laboratoire d’analyses, qui est averti et travaille sur un fichier commun
  4. Transmission des résultats ***

*** le délais de ces opérations peuvent prendre plusieurs semaines, selon la quantité et le contenu des échantillons.***

**** toute structure menant des actions de sensibilisation (rémunérées ou non) faisant intervenir le protocole doit impérativement être signataire de la charte d’utilisation de celui-ci, afin d’assurer un relais d’informations optimal auprès de son propre réseau de bénévoles.****

 

 

Que faisons-nous avec les résultats ?

Ces chiffres sont d’une importance capitale pour la compréhension de la problématique des microplastiques en eaux douces. Grâce aux analyses réalisées en laboratoire, nous savons quel est le type de microplastique retrouvé et donc son origine. Ces résultats sont ensuite publiés, et permettent l’élaboration de préconisations de diminutions des rejets constatés sur les différents territoires.

 

Envie de réaliser une action collective ?

Dans le cadre de projet(s) intégrant(s) le protocole BabyLegs libre de droit (re)proposé par La Pagaie Sauvage, la structure à l’origine de ce(s) projet(s) est invitée à devenir signataire de la charte d’utilisation de celui-ci. Elle en assurera ainsi le partage des informations dans son propre réseau en autonomie. Pour cela, il vous suffira de nous la renvoyer en version électronique à l’adresse : contact@lapagaiesauvage.org.

Parlez-en autour de vous :


Petit ou grand, régulier ou ponctuel : chaque don compte.