Le babylegs, faire un filet à microplastique pour moins de 5€

Nous envoyer un prélèvement
14 juin 2017
Errekak’eau, la journée de la Nive.
8 août 2017
Show all
 

Le filet babylegs

L e filet « babylegs » : C'est un piège à microplastiques "Do It Yourself" (Faites le vous-mêmes) mis au point par Max Liboiron du Civic Laboratory for Environmental Action Research au Canada ; une technologie simple et efficace qui permet à chacun de participer à l'élaboration d'un réseau de données sur les microplastiques où qu'il soit ! Par ailleurs, il peut être utilisé aussi bien à bord d'un bateau qu'à pied depuis une berge.

Réalisation : Ce filet se réalise avec un bidon d’eau, un collant, un peu de corde et un collier de serrage. Il peut être fabriqué pour moins de 5€ en moins de 10 minutes !


 
 

Comment faire le filet?


Le matériel nécessaire :

● Un contenant d’un diamètre d’au moins 15 cm. Nous vous recommandons les bidons d’eau de 5L (on en trouve très facilement dans les bacs de tri sélectif), mais cela peut aussi être un pot de fleurs, une brique de lait, ou tout autre cylindre de plastique. Notez simplement que plus votre contenant est petit, plus il faudra le maintenir longtemps sous l’eau afin que l’échantillonnage soit significatif ! ;
● Un collier de serrage à vis suffisamment grand pour faire le tour du contenant (de préférence en inox) ;
● Un collant de bébé, d’enfant, ou un bas de femme en nylon, de couleur vive si possible (pour que les fibres soient facilement détectables si elles contaminent l’échantillon). Attention : ne pas utiliser de collants en coton qui serait trop lourds une fois mouillés ;
● De la corde, idéalement en lin, d’une couleur détectable; surtout n'utiliser pas de corde en nylon ;
● Des ciseaux ou cutters ;
● Un tournevis.

 
 

Les étapes de fabrication
✓ 1ère étape : Découpez le fond et le haut de votre contenant avec le cutter.
✓ 2ème étape : Au niveau de l’entrée de votre filet, faites trois petites incisions, deux en haut et une en bas, celles-ci vous permettront d’y faire passer la corde qui maintiendra le filet.
✓ 3ème étape : Insérez le collant autour du contenant.
✓ 4ème étape : Serrez le collier autour du collant à l’aide du tournevis.
✓ 5ème étape : Fixez une corde à chacun des trois trous que vous avez faits à l’entrée du filet, attachez-les ensemble.
Votre filet « babylegs » est terminé !

 
 

Comment l'utiliser ?



Rien de plus simple que l'utilisation d'un babylegs, mais il est vraiment important de respecter les quelques règles d'utilisation citées ci-dessous. L'essentiel : le filet doit être maintenu à la surface de l’eau pendant a minima trente minutes et dans l'idéal une heure afin que le prélèvement soit significatif. Pendant celui-ci, l’entrée du filet doit être maintenue face au courant.

✓ 1ère étape : Mettre le filet à l’eau. Attachez une corde au niveau des trois cordes fixées au contenant ou bien tenez le à la main. Déposez-le dans l’eau et maintenez-le fermement à la surface de l’eau avec l’entrée qui dépasse hors de l’eau face au courant. Les plastiques sont essentiellement à la surface de l’eau. Il faut le maintenir ainsi pendant a minima trente minutes. Cela peut être intéressant de prévoir un endroit où l’accrocher : l’arrière du bateau ou du canoë si vous êtes sur l’eau, une branche ou une pierre si vous êtes à pied. Vérifiez bien vos nœuds et n’hésitez pas à mettre un « leash » afin de ne pas perdre le filet si la corde rompt. C'est le moment un peu long où il faut faire preuve de patience, il est vraiment important que le filet soit à la surface de l'eau.
✓ 2ème étape : Retirer le filet. Une fois que vous avez maintenu le filet assez longtemps dans l’eau, retirez-le doucement. Maintenez le filet avec l’entrée vers le haut pour que l’échantillonnage tombe au fond de celui-ci. Faites un nœud à l’entrée du collant. Rappelez-vous que les données recueillies par le filet Babylegs sont qualitatives. Grâce à votre prélèvement nous allons être en mesure de savoir si oui ou non il y a des microplastiques et de quels types ils sont. L’important est de ne pas contaminer l’échantillon en introduisant d'autres microplastiques, c’est tout !

✓ 3ème étape : L’envoi. Une fois vos échantillonnages terminés, il faudra nous renvoyer votre collant par la poste afin que nous l’analysions grâce à nos microscopes. Pour cela, il est important de l’emballer dans un sachet plastique de sorte que votre prélèvement soit protégé hermétiquement. Sinon, un tas de mauvaises odeurs risquent de s’en échapper lors de l’envoi.

✓ Pour finir : Envoyez-le-nous sous enveloppe affranchie à l’adresse suivante :

La Pagaie Sauvage
2, Rue de Lurien
64000 PAU

Vous pouvez nous demander le remboursement des frais postaux ou bien considérer que vous en faites don à la science. Deux timbres (pour un maximum de 100g) devraient être suffisants pour l’envoi.

Dans votre enveloppe n’oubliez pas d’indiquer le nom de votre échantillon !

Pour le nommer, libre à vous ! Vous pouvez faire quelques chose de très scientifique tel que GaBDX180417 (pour un prélèvement fait sur la Garonne à Bordeaux le 18 avril 2017) ou bien lui donner un nom qui vous inspire tel que Pivoine.

L’important pour nous est que l’on ait les infos concernant votre échantillon, pour cela :

N’oubliez pas de compléter le questionnaire en ligne.

Vous pouvez également télécharger le pdf explicatif ici.

 
 

Ci après une vidéo illustration un prélèvement